lundi 25 mai 2009


La rue Confort, depuis le parvis de la chapelle de l'Hotel Dieu, dans notre dos. Elle était un axe principal au moyen-âge, avant la percée de la rue Saint Dominique (Emile Zola). En effet, les personnes souhaitant traverser Lyon prenaient à la sortie du pont du Rhône la rue Bourg Chanin (Belle Cordière), puis la rue Confort jusqu'à la place Confort (des Jacobins) et enfin la rue Mercière jusqu'au pont sur la saône qui était à la hauteur de Saint Nizier.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire